Rajoy brade l’Espagne

Rajoy brade l’Espagne: un permis de résidence offert pour tout bien immobilier acheté dès eur 150’000

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bravo Rajoy. Non content de posséder un vocabulaire de moins de 100 mots (ou subsidiairement, de croire que ses concitoyens n’en maîtrisent pas davantage), d’avoir le charisme d’un calamar cru, Rajoy s’évertue à répéter les erreurs de ses prédécesseurs, Aznar et Zapatero. Son raisonnement doit lui apparaître imparable: l’immobilier avait propulsé l’Espagne au rang de « miracle économique » européen, à la croissance inégalée. Les citoyens espagnols surendettés et touchés par le chômage n’ont plus les moyens de s’offrir les résidences: il faut donc ouvrir largement les portes aux russes et aux chinois, pour relancer l’immobilier et donc, l’économie. Rajoy persiste ce faisant dans les erreurs de ses prédécesseurs croyant que l’économie espagnole peut à nouveau reposer uniquement sur des pieds d’argile ou de parpains. Transformer toute la côte espagnole en « Lloret de Mar » géant ne va ni sauver le tourisme à valeur ajoutée, ni ramener les jeunes qualifiés qui doivent quitter le territoire, ni aider les créateurs d’entreprise à s’établir.

Tagué , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :